Colômbia | A descoberta de um tubarão de dentes chatos que remonta a 135 milhões de anos

(Bogota) Une espèce de requin à dents plates,  vivant il y a des millions d’années, a été identifiée pour la première fois dans le nord-est de la Colombie grâce à l’analyse de nombreux fossiles, a indiqué à l’AFP l’un des chercheurs chargé de cette découverte.

Publié hier à 10h54

Ces fossiles de l’espèce baptisée « Strophodus rebecae » ont été découverts à Zapatoca, à environ 250 km au nord de Bogota.

Les études révèlent qu’il vivait il y a 135 millions d’années dans cette partie alors immergée du continent sud-américain.

Il mesurait entre quatre et cinq mètres de longueur et avait des dents semblables à des dominos, qui servaient à écraser la nourriture plutôt qu’à couper et à déchirer comme pour les requins actuels aux dents acérées, selon les paléontologues.

Edwin Cadena, de l’université de Rosario à Bogota, et Jorge Carrillo, de l’université de Zurich en Suisse, ont travaillé pendant près de dix ans dans la région sur cette découverte.

« Il existe de nombreux individus, des fossiles trouvés à différents endroits de la région de Zapatoca, dont nous sommes sûrs qu’ils appartiennent à la même espèce », a expliqué M. Cadena.

Il s’agit également de la première trace d’un poisson de la famille des Strophodus dans l’hémisphère Sud de la planète, appelée Gondwana, qui était alors composée de l’Amérique du Sud, de l’Afrique, de l’Australie, de l’Inde et de l’Antarctique.

« Il existe des traces du même genre en Amérique du Nord et en Europe, en particulier en Allemagne et en Suisse […] Mas este é o primeiro grupo de todo esse grupo de tubarões para a parte sul do planeta neste momento”, disse Cadena em detalhes.

READ  Entrevista com Zelensky Biden | Devemos parar o agressor "russo" o mais rápido possível."

No mar da época, “é muito provável que esses tubarões tivessem um importante papel ecológico porque, com seus dentes, podiam esmagar presas como peixes, mas também invertebrados e, ao mesmo tempo, eram presas de grandes répteis . Que estavam neste ambiente, resultando no estabelecimento do controle ecológico do ecossistema”, segundo o Sr. Kadena.

Os fósseis pertencem à coleção de fósseis da Universidade de Rosário. Um museu para sua exposição está sendo construído em Zapatoka.

Jornal cientifico berg O estudo colombiano foi publicado.

Em 2020, Cadena descobriu os primeiros fósseis de pterossauros do país, um réptil voador da era mesozóica (entre 251 milhões e 65,5 milhões de anos aC) que ficou famoso pelo Jurassic Park.

You May Also Like

About the Author: Alec Robertson

"Nerd de cerveja. Fanático por comida. Estudioso de álcool. Praticante de TV. Escritor. Encrenqueiro. Cai muito."

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *